L’infrastructure hyperconvergée, ou hyperconvergence, est née de la volonté de réunir dans une même boîte optimisée l’ensemble des composants d’une infrastructure classique afin de simplifier les configurations et leur support, de les rendre plus performantes, et d’en réduire le coût.

Que signifie infrastructure hyperconvergée ?

L’infrastructure informatique traditionnelle est un Lego, où chaque composant est une brique qui vient s’ajouter - serveur, stockage, réseau, et couche logicielle d’administration – dans des configurations lourdes, où chaque élément a ses propres outils et méthodes. L’hyperconvergence est venue d’abord du stockage des données, où le serveur et le stockage ont été rapprochés pour prendre la forme d’appliances prètes à l’emploi et administrables via une console unique.

Puis les infrastructures hyperconvergées ont évolué en invitant dans la même boîte pré-configurée les serveurs, le stockage et le réseau, les outils d’administration, le support, et éventuellement la virtualisation. Et des services additionnels proposés par les constructeurs, comme la sauvegarde, la réplication, ou encore la haute disponibilité.

Une offre ‘tout-en-un’

Dans un monde numérique où il faut aller toujours plus vite, les infrastructures hyperconvergées, même si en réalité elles n’intègrent que des solutions existantes, apportent une touche d’innovation au datacenter, qui en a bien besoin. Les appliances offrent une solution matérielle clé en main rapidement disponible. Qui peut également se décliner dans un sens vertical, par exemple une infrastructure complète dédiée au Big Data ou à un ERP, livrée dans une boîte avec le service qui va bien.

Plus performantes car affichant un fort degré d’intégration, les infrastructures hyperconvergées marquent en revanche un repli technologique voire stratégique car elles sont fortement liées à leurs constructeurs à qui elles permettent d’imposer leur approche propriétaire. Après des années d’ouverture sur des technologies répondant à certains standards en mode ‘open’, les infrastructures hyperconvergées, bien qu’initiées par des startups comme Nutanix et Simplivity, sont également le moyen pour les grands constructeurs de se recentrer sur leurs propres technologies, produits et services propriétaires.

Les 3 meilleurs articles sur infrastructure hyperconvergée

Le Magic Quadrant Gartner sur l’hyper-congergence, avec nos critiques

Le Gartner, décidément très actif ces derniers temps, a publié un nouveau Magic Quadrant, consacré aux systèmes hyperconvergés, qui chez ses analystes deviennent les... (suite)

Les perspectives de l’infrastructure datacenter selon IDC

En 2017, le datacenter devrait générer un chiffre d’affaires de 4,6 milliards d’euros, en progression de 2,8%. On peut considérer que la progression du... (suite)

Les 6 tendances technologiques du stockage des données

Quelques soient les projets de transformation digitale, la donnée demeure au cœur des préoccupations, et peu importe le traitement qui lui est accordé, elle... (suite)

AUCUN COMMENTAIRE