Les organisations rencontrent en moyenne une fois tous les cinq jours des problèmes de performance digitale impactant leurs utilisateurs, leurs revenus et/ou leurs clients.

Les entreprises sont de plus en plus dépendantes de la technologie. La performance de cette dernière a été obtenue grâce à des environnements IT toujours plus puissants, mais également élastiques et complexes. A titre d’exemple, une simple transaction utilise 82 types de technologies différentes… Cette complexité, difficile à maîtriser, engendre des risques et constitue un obstacle à la performance digitale.

Research Now ayant interrogé 1.239 professionnels IT et métiers dans le monde pour le compte de Dynatrace, les résultats de son étude « Global Digital Performance and Transformation Audit » viennent confirmer que les entreprises rencontrent régulièrement des problèmes de performance applicative - en moyenne un problème tous les 5 jours - qui se traduit par la perte d'un quart du temps des équipes IT et métiers concernées.

La France se situe au-dessous de cette moyenne, avec un problème qui vient impacter les clients et les revenus tous les 6,4 jours !

Les problèmes de performance pèsent sur la transformation digitale

Quelle est l’origine des défauts de la performance numérique ?

  • 36% - Complexité des technologies et des systèmes ;
  • 33% - Manque de collaboration entre les ops, le développement, les métiers et le support client ;
  • 23% - Challenges de la montée en puissance (scalability) ;
  • 20% - Manque de temps pour résoudre les problèmes ;
  • 17% - Visibilité limitée sur la stratégie et les objectifs de transformation digitale de l’entreprise ;
  • 15% - Analytiques réduites pour corréler les problèmes de performance avec leur impact sur le business ;
  • 14% - Tests de code pauvres ou insuffisants ;
  • 12% - Manque de KPI et de métriques partagés entre les équipes ;
  • 10% - Manque de KPI et de métriques centrés sur les objectifs business.

Le coût de la complexité

La difficulté à adresser et gérer les problèmes de performance digitale coûte chaque année à chaque employé concerné des centaines d'heures de travail. Quel est le temps moyen passé par chacun au sein des équipes métiers et IT à la gestion des problèmes de performance digitale ?

  • E-commerce : 652 heures par an, soit plus de 2,5 heures par jour ;
  • Développeurs : 548 heures par an, soit plus de 2 heures par jour ;
  • Exploitation : 522 heures par an, soit plus de 2 heures par jour ;
  • Service client : 496 heures par an, soit plus de 2 heures par jour ;
  • Marketing et Communication : 470 heures par an, soit plus de 2 heures par jour.

Dynatrace-perdu-1

A temps perdu, projets réduits…

A quoi pourraient se consacrer les équipes si elles pouvaient récupérer ces heures perdues ?

  • E-commerce : 36% à se concentrer sur l'optimisation de leurs revenus et de l'engagement client ;
  • Développeurs : 36% à rechercher, développer et déployer de nouvelles technologies ;
  • Exploitation : 32% à rechercher et déployer de nouveaux systèmes ou de nouvelles technologies ;
  • Service client : 30% à renforcer les interactions avec les clients et concevoir avec eux des campagnes de témoignage ;
  • Marketing et Communication : 31% à affiner leur stratégie et leur planning.

Même si elles prennent conscience de la problématique quelles doivent affronter, le chemin à parcourir pour réduire les risques qui pèsent sur la performance s’annonce long pour les entreprises, qui se montrent dramatiquement sous équipées. Une entreprise typique 'monitore' moins de 5% de ses applications sur leur performance et leur disponibilité !

AUCUN COMMENTAIRE