Le condensé de l'actualité digitale Marketing et Communication commentée par le CMIT, le Club des directeurs marketing et communication de l’IT.

Avec aujourd’hui les commentaires de Claire Arnoux (@ClaireArnoux), Corporate Marketing Director de Vade Secure, et administratrice du CMIT (@CMITfr).

1L’importance des médias sociaux pour les marketeurs B2B

Difficile aujourd’hui de trouver une personne qui ne dispose pas d’au moins un compte dans les médias sociaux. L’impact de ces derniers ne cesse de grandir et ils représentent un vaste bassin de clients potentiels…

Source : Business2Community 

  • Le commentaire de Claire Arnoux :

Il est indéniable que l’utilisation des media sociaux est un élément clé de la stratégie marketing en B2B. Largement plébiscité en BtoC, les media sociaux sont en BtoB non seulement un véritable levier en matière de Brand Awareness, mais également un moyen d’identifier des leads.

La stratégie marketing sur les réseaux sociaux doit faire partie intégrante de la stratégie de digital marketing. Il faut construire une stratégie qui implique une réelle complémentarité entre les différents supports digitaux que le marketeur peut utiliser pour adresser son marché : site web, blog, réseaux sociaux, campagnes digitales… tout doit se répondre et se compléter pour construire un cercle vertueux afin d’augmenter la notoriété de la marque et identifier des leads.

Pour cela il faut en premier lieu s’appuyer sur la création de contenus pertinents et adaptés au support sur lequel on souhaite le diffuser (Twitter, LinkedIn, Facebook, YouTube…). C’est une condition indispensable pour créer une relation sur les réseaux sociaux. Et quand on parle de diffusion de contenu, les réseaux sociaux tels que Twitter et linkedIn sont plébiscités respectivement à 97% et 89% par les directions marketing, selon une étude sur le Content Marketing réalisée en 2017 par Faber Content et le CMIT. On ne parle pas de contenu commercial, mais bien d’un contenu de qualité qui va apporter de la valeur aux lecteurs, lui être utile et ainsi permettre de créer de l’engagement. Les articles de type « comment + un mot clé du marché cible » sont effectivement en général fort bien reçus et favorisent le partage, ce qui est très bénéfique à la marque.

Pour être optimum, la mise en place des liens au sein des contenus diffusés doit permettre de générer du trafic sur le site web ou le blog de la marque. Ainsi, plus un article sera partagé ou retweeté, plus la marque sera visible, augmentera sa notoriété et le nombre de visiteurs sur son site, et au final aura la possibilité d’identifier de nouveaux leads.

2ROI du content marketing : connaissez-vous la Pyramide de l’Analytics ?

En matière de content marketing, la critique sans surprise liée au contenu : créer du contenu coûte cher, le distribuer correctement aussi, ça prend du temps, et on peine à démontrer ce que cela rapporte, le fameux ROI. Comment démontrer le ROI des investissements dans une stratégie de content marketing, et quel sera le bon indicateur clé de performance pour démontrer ce ROI ?

Source : Content Marketing Academy 

  • Le commentaire de Claire Arnoux :

Savoir comment mesurer le ROI de sa stratégie de content marketing est une question clé. A l’heure où la création de contenu est au cœur de nos stratégies marketing, il est important de pouvoir valoriser le travail effectué et d’étudier la contribution du content marketing au sein du tunnel de conversion. C’est d’ailleurs la préoccupation principale des marketeurs selon le dernier baromètre Digimind.

Plus simple à dire qu’à faire ! Non pas que nous manquions d’outils ou de métriques à présenter, car aujourd’hui, avec le marketing digital, on peut mesurer presque tout. La réelle difficulté est de déterminer ce que l’on veut mesurer et pour quoi faire, et de pouvoir juger la performance de ces métriques par rapport à des référentiels internes, marchés…. Pas certain en effet qu’une direction générale soit sensible au fait que l’équipe marketing a rédigé X livres blancs et Y articles dans le mois. Par contre, que la diffusion de ce contenu a contribué à identifier des leads, et que cela a généré des ventes l’intéressera certainement plus.

L’approche proposée par la Pyramide de l’Analytics est intéressante dans la mesure où elle segmente les KPI en fonction des objectifs de mesure et des besoins des utilisateurs de ces métriques, pour diffuser les bonnes données aux bonnes personnes dans le cadre d’objectifs définis. Et ainsi ne faire ressortir que les insights pertinents pour ceux à qui ils sont destinés avec une capacité à déterminer des leviers d’action pour faire évoluer les résultats.

3Le marketing à l’heure du numérique, de la collecte et de l’analyse de données

Le numérique révolutionne les pratiques du marketing, encore faut-il en comprendre les tenants et les aboutissants…

Source : e-Marketing 

  • Le commentaire de Claire Arnoux :

A l’ère du tout numérique, le marketing s’est tout naturellement réinventé pour comprendre les évolutions et s’adapter aux nouveaux comportements des clients.

Cette transformation a impacté le marketing à tous les niveaux, que ce soit en termes d’expertise des équipes ou en termes d’outils et techniques marketing. Au-delà d’une évolution des pratiques habituelles, on a surtout dû inventer une nouvelle façon d’interagir avec nos cibles, impactant nos organisations, nos outils et notre façon de communiquer avec nos clients.

Une véritable opportunité pour tous les marketeurs qui ont vu leur métier évoluer et une multitude de nouvelles possibilités apparaître en matière de stratégies marketing. Un véritable challenge également quand il s’agit de comprendre la multitude de leviers sur lesquels on peut agir et la façon de les optimiser et de les faire interagir les uns avec les autres : avec le numérique, le marketing s’est à la fois enrichi et complexifié.

L’avènement du Web et des réseaux sociaux associés à la multiplication des technologies et outils digitaux (Big Data, Analytics, Marketing Automation, ABM, etc.) apportent ainsi un réel changement dans les pratiques marketing.

D’une part cela donne au marketeur la capacité de mieux comprendre les besoins et comportements de ses clients, et donc de mieux les accompagner dans leur parcours d’achat. Il a la possibilité de les adresser de façon plus pertinente, en leur envoyant le bon message au bon moment via le bon canal, et cela en utilisant des techniques telles que l’inbound marketing, le content marketing, le lead nurturing, le retargeting, le social listening, etc.

D’autre part cela donne au marketeur la capacité de mesurer l’impact et le ROI de toutes les actions réalisées. En facilitant la collecte des données et la mise en place d’analytics, le numérique est un allié incontestable du marketeur. Reste à se fixer des objectifs et à définir les KPIs que l’on souhaite suivre pour mieux piloter ses actions et sa stratégie marketing.

AUCUN COMMENTAIRE