Le condensé de l'actualité digitale Marketing et Communication commentée par le CMIT, le Club des directeurs marketing et communication de l’IT.

Avec aujourd’hui : Anne-Pierre Guignard (@APGuignard), Directrice Marketing EMEA South, Ivanti, et membre du CMIT (@CMITfr)

1Le viral est un enjeu vital pour les évènements

Créer un événement est une chose. Le transformer en vecteur de business en est une autre. Pour y parvenir, il faut notamment qu'il soit correctement relayé.

Source : e-marketing.fr 

  • Le commentaire d’Anne-Pierre Guignard :

L’omniprésence du marketing digital aurait pu supposer la fin du marketing plus traditionnel, comme l’événementiel… Or il n’en est rien. Les plans marketing intègrent toujours des séminaires clients, la « grand-messe » annuelle de l’entreprise, la participation à des salons, ou des conférences organisées par des tiers…

Ce qui a changé, c’est l’utilisation du digital et notamment des médias sociaux dans les différentes étapes de l’organisation pré-event, post-event, sans oublier le LIVE le jour J. Pour promouvoir l’événement, pour en amplifier sa résonance, pour limiter le no-show, il faut impliquer les employés, partenaires, sponsors et influenceurs. Il existe de nombreux outils ou plateformes aujourd’hui qui permettent de faciliter ou d’automatiser cela. Il est essentiel d’alimenter les réseaux sociaux avec de nombreuses photos et vidéos comme teasers avant l’événement. Le jour-J, un « photo wall » ou un « guest speaker » est un bon moyen d’avoir de nombreux posts, tweets des participants… Sans oublier le « BestOf » sur la chaine YouTube par la suite !

Cela a l’avantage de pouvoir engager au préalable avec les participants à l’événements, pour réserver un « One to One », pour mieux répondre aux attentes spécifiques.

Les prospects et clients étant très sollicités, ces conseils sont également valables pour les webinars.

2Le webinar, un outil de Content Marketing pour recruter, se faire connaitre, positionner sa marque

Les webinars sont parmi les outils marketing les plus efficaces. Ils permettent d’atteindre une audience de contacts plus large, sans limite géographique ni déplacement à faire.

Source : FrenchWeb.fr 

  • Le commentaire d’Anne-Pierre Guignard :

Le webinar ou webinaire est un élément important et efficace du content marketing en 2017. Selon l’étude menée en Janvier 2017 par Faber Content et le CMIT, 48% des responsables marketing produisent des webinaires (livre blanc « Content Marketing : engager ou mourir ») . J’ajouterais qu’il est préférable de l’organiser dans la langue du pays, et non pas systématiquement en anglais voire américain. Son coût est limité, donc son ROI est bien supérieur à un événement physique.

Le webinar est un bon outil de Lead Generation car il est court, très ciblé, et donc permet très souvent d’identifier de nouvelles opportunités business.  Ensuite, il est possible de faire vivre dans le temps le webinar, avec la mise à disposition des enregistrements (Webinars on-demand). Le contenu peut varier entre annonce produits, débat entre experts, veille technologique, formation…

Les entreprises n’ont pas toutes la possibilité de produire des webinars elles-mêmes, dans ce cas elles peuvent faire appel à des tiers pour prendre en charge l’organisation et la promotion (comme le propose FrenchWeb dans cet article).

3Le marketing par consentement du consommateur

Le marketing doit être le plus personnalisé possible, et nécessite le consentement du consommateur. Encore faut-il pouvoir correctement associer à l’identité de chaque utilisateur des données pertinentes...

Source : Journal du Net

  • Le commentaire d’Anne-Pierre Guignard :

En tant que consommateur, client ou prospect dans l’environnement B2B, nous sommes de moins en moins tolérants quand nous recevons des communications, invitations ou publicités non pertinentes, non ciblées. Par conséquent la data (données client ou prospect) est un élément que le marketing doit impérativement qualifier et enrichir afin de mieux l’exploiter.

La mise en conformité à la nouvelle règlementation de l’Union Européenne sur la protection des données personnelles (GDPR ou RGDP) d’ici mai 2018 est encore à l’état de veille technologique pour 67% des entreprises selon l’étude d’Umanis d’avril 2017. Le marketing, les ressources humaines… plusieurs départements sont concernés par cette directive.

Mais la règlementation GDPR pourrait être l’occasion pour le marketing d’avoir une approche plus responsable ou éthique, et certainement de créer plus de valeur à partir des données clients ou prospects.

AUCUN COMMENTAIRE