Il est clair que dans certains cas, le succès peut être obtenu dans les plus brefs délais, mais que parfois, travailler dur ne suffit pas. Ce qui distingue les leaders brillants des autres, c’est la mentalité qu’ils adoptent dès le début de l’action.

Voici donc 9 clés qui vous peuvent vous aider à adopter le bon état d’esprit :

1Soyez plus reconnaissant

Comment témoigner ma reconnaissance envers mon équipe ? Cette question nous passe tous par la tête. Pourtant, ces pensées ne restent qu’à ce stade, et les signes de gratitude arrivent rarement à destination, c'est-à-dire à l’endroit de vos employés.

Dès à présent, prenez quelques minutes pour leur téléphoner ou pour leur envoyer un e-mail de reconnaissance.

2Soyez au contact

Être au contact signifie conjuguer le succès de l’entreprise à celui des employés. C’est-à-dire aider votre équipe à gagner, à être plus efficace comme votre organisation l’est.

3Adoptez une mentalité d'abondance

Une mentalité d’abondance peut être décrite comme le fait de se concentrer sur ce qu’on possède et non pas sur ce qui manque.

Un leader devrait adopter cet état d’esprit en exploitant les ressources en sa possession au lieu de rechercher ce qui manque.

4Accordez-vous plus de temps

Accorder plus de temps aux personnes, personnalités, célébrités qui ont eu du succès offre des ressources financières pour soutenir de bonnes causes. Mais il faut garder en tête que le temps a aussi une valeur, parfois au même rang que l’argent.

En accordant une partie de votre temps à votre équipe à travers des aides ou des soutiens durant l’exécution de leurs tâches, non seulement vous changez leur vie, mais vous gagnez aussi leur respect.

5Visez plus haut

Il est clair que les entrepreneurs qui fixent de faibles objectifs n’arrivent jamais à suivre les grandes étapes et les évolutions que le business impose.

Par contre, les chefs d’entreprise qui visent plus loin connaissent plus vite les obstacles qui pourraient empêcher le développement de leur société. Le résultat final sera ainsi assuré.

6Admettez vos erreurs

Il existe deux types d’entrepreneurs, ceux qui veulent tout contrôler au sein de leur entreprise et ceux qui laissent libre cours. Si le second a notre préférence, dans les deux cas, un bon dirigeant doit avant tout admettre ses erreurs. D’autant plus qu’il est quasi-impossible de maitriser tous les domaines, des erreurs peuvent subvenir de temps à autre, alors entourez-vous d’une équipe complémentaire afin de surmonter les difficultés.

7Renforcez vos points forts

Savoir renforcer ses points forts, c’est bien, mais le mieux serait d’utiliser cette compétence pour le bien de votre entreprise.

A titre exemple, si vous excellez dans l’art de l’écriture, exploitez ce talent pour que tous les secteurs de l’organisation en tirent profit. Il y aura bien un département qui en aura besoin.

8S’accorder des temps pour soi

Certes, être au contact des autres est la clé d’une bonne gestion, mais dans certaines circonstances, vous devez définir vos priorités. En effet, avant de prendre soins des autres, vous devez d’abord vous soucier de vous. Sinon, vous ne pourrez pas offrir votre temps et votre énergie en cas de besoin.

Pour ce faire, profitez des temps de pause, partez en randonnées, bref, tout ce qui peut aider à vous évader du monde professionnel.

9« Je suis », « J’ai »

Le fait de « vouloir » quelque chose ne fait qu’accentuer vos désirs, vos rêves et vous éloigne de la réalité. Cette théorie ne s’adresse pas uniquement aux chefs d’entreprises, mais aussi aux futurs entrepreneurs.

Alors, la prochaine fois que vous souhaitez devenir ou obtenir quelque chose, utilisez le temps présent an affirmant « je suis …», « j’ai …». Cela déclenche une réaction dans votre subconscient qui vous incite à travailler d’arracher pied pour donner vie à ce désir.

Image d’entête 616237916 @ iStock Ilyaf

AUCUN COMMENTAIRE