Le travail s’accumule au point qu’il pourrait bien affecter votre contribution au succès de votre entreprise, le point de rupture est proche… Voici 3 signes qu’il est temps de déléguer et comment ?

La charge s’accumule, vous démarrez plus tôt le matin, vous passez toujours plus de temps au bureau, les nuits sont longues, les travaux peinent à être rendus à temps, et vous devez renoncer à certains aspects de votre vie professionnelle comme familiale… Il est temps de vous interroger, de construire un nouveau modèle du travail, de renouveler la confiance et de déléguer ou d’externaliser.

Mais comment allez-vous apprendre à déléguer efficacement ? Voici trois conseils pour déléguer :

1Evitez la surcharge

Vous vous engagez trop par vous-même, vous êtes perfectionniste, vous prenez sur vous, vous continuez à regret à vous engager dans de nouvelles activités, vous avez du mal à abandonner le contrôle, vous ne savez pas ce que sont les congés, et vous êtes fatigué !

Vous devez apprendre à faire confiance aux personnes qui vous entourent dans votre entreprise, et déléguer. Une des meilleures façons d’être un leader efficace pour votre organisation est de déléguer efficacement. La délégation est une compétence essentielle, une implication dont la plupart des gens ne se rendent pas compte. Un bon indicateur d’une délégation réussie : vous devriez être en mesure de prendre une journée de congé sans avoir à vous préoccuper du devenir de votre entreprise.

2Construisez la délégation à votre équipe

Beaucoup d’entrepreneurs et de cadres s’imaginent que les choses vont se faire plus rapidement et correctement s'ils les font eux-mêmes. Ils tombent dans le piège ! Certes, vous pouvez éprouver le besoin de prendre en charge la part la plus importante ou stratégique d’un projet dans les premiers jours, mais cette situation ne peut perdurer. L’absence de confiance pousse à la frustration et empêche de faire un travail correctement.

Capitalisez avec votre équipe, déterminez les points forts des individus, tirez profit de leurs compétences. Si vous ne prenez pas le temps de déléguer efficacement, ils ne vont jamais apprendre, et cela signifie que votre entreprise va stagner. Les employés veulent se sentir connectés à leur travail, de sorte que vous allez seulement aliéner les gens et les chasser si vous ne pouvez pas leur permettre de faire leur travail, et si vous vous en attribuez des parties stratégiques tout en étant en permanence sur leur dos.

3N’externalisez pas, sauf si vous n’avez pas d’autre choix

L’externalisation peut être une aubaine pour les petites structures qui manquent d’expérience ou de compétences. Il devient alors important de se connecter avec des professionnels capables de répondre à ces besoins. Cependant, à terme, l’externalisation se traduit par une limitation du besoin, voire de la capacité d’entreprendre des tâches nouvelles, et de les accomplir efficacement. L’entreprise perd ici une occasion de s’enrichir de compétences en interne, et probablement d’innover.

Certes, l'externalisation présente des avantages, surtout dans les premiers jours d'une entreprise. Il peut être important d'externaliser, mais que si vous le devez. Car s'il y a une possibilité de construire ces compétences en interne, il faut toujours la saisir.

Source : Jaime Nacach, fondateur et stratège marketing de Bloominari

Image d’entête 652613168 @ iStock PrettyVectors

AUCUN COMMENTAIRE