La gestion des talents est devenue une mission essentielle des professionnels RH, comme des managers, qui considèrent aujourd’hui les talents comme une valeur inestimable qui rejoint le capital immatériel de l’entreprise. Mais avant d’évoquer, dans les prochains jours, l’état des lieux de la gestion des talents dans les entreprises françaises, commençons par nous poser la question : qu’est qu’un talent ?

Le premier élément de réponse est simple, il tient dans l’une des missions essentielles des RH : identifier, attirer, évaluer, développer, individuellement et collectivement les talents. Une démarche qui se démocratise, en même temps qu’au-delà des ressources humaines le top management s’y engage et mesure la performance qu’elle apporte à l’entreprise.

La définition des hauts potentiels

Pour les entreprises, l’identification des talents est d’abord une démarche qui repose sur le qualificatif de ‘haut potentiel’, puis très rapidement sur celui de ‘performance’. Quels sont les critères qui définissent un haut potentiel ?

Top 5 des critères de haut potentiel

  1. Capacité́ et volonté́ à évoluer
  2. Engagement
  3. Capacité́ à prendre des postes de direction et à exercer de plus hautes responsabilités
  4. Sens des responsabilités
  5. Performances élevées

L’identification des talents repose donc sur une double grille d’analyse, qualitative et opérationnelle :

  • 88,61% - Le haut potentiel
  • 76,79% - La performance

Une question demeure, cependant, faut-il considérer qu’un nombre limité de personnes est « un » potentiel, ou plutôt que chaque employé́ a « du » potentiel ? Il n’y a pas de réponse générique à cette question, chaque entreprise a sa réponse.

Les compétences d’un talent

Quelles sont les compétences attendues d’une personne identifiée comme appartenant aux hauts potentiels ? La responsabilité est certainement le meilleur qualificatif qui répond aux compétences d’un talent. Et il est évident que l’irresponsabilité n’est pas de mise ici ! La responsabilité peut d’ailleurs se décliner sous diverses formes que l’on retrouve dans leur portrait-robot.

Top 5 des compétences attendues d’un talent

  1. Sens des responsabilités
  2. Adaptation
  3. Engagement fort pour son entreprise
  4. Performance opérationnelle
  5. Capacité à développer les compétences d’autres personnes

Un constat est intéressant : le portrait-robot correspond à celui d’un manager de proximité, avec la volonté de développer des équipes, et la capacité de supporter la pression de l’environnement. C’est pourquoi l’ambition et l’individualisme n’y ont pas leur place.

Source : Baromètre « La gestion des talents dans les entreprises françaises, Edition 2017 », par ANDRH, Féfaur et Cornerstone

Image d’entête 621698616 @ iStock jozefmicic

AUCUN COMMENTAIRE