Le condensé de l'actualité digitale Marketing et Communication commentée par le CMIT, le Club des directeurs marketing et communication de l’IT.

Avec aujourd’hui : Sonia Morand (@soniamorand), Responsable du service Marketing channel et communication de Toshiba TFIS, et membre du CMIT (@CMITfr)

Marketing : le retour des valeurs de proximité

Emportée par les stratégies de relation client, la proximité avec le client redevient une valeur sûre au sein du marketing, mais doit se traduire par une communication moderne et adaptée, proche du consommateur, et qui joue avec les réseaux sociaux.

Source : webmarketing.com 

Le commentaire de Sonia Morand :

Avec l’avènement des nouvelles technologies et de la transformation numérique des entreprises, on pourrait croire que l’humain va être uberisé, et que la proximité client est devenue utopique. Mais bien au contraire, les entreprises ont compris que la technologie est un formidable outil au service de l’expérience et de la relation client, et qu’elle n’est pas antinomique avec une relation personnalisée et authentique, qui renforce la proximité et la confiance : tout ce qu’attendent les clients aujourd’hui !

En B2B, les deux vont de pair : prenez l’exemple des réseaux sociaux et du social selling qui révolutionnent la prospection et la relation client. L’efficacité de ces outils et de cette démarche réside principalement dans la création de valeur apportée par l’humain au travers de son profil, de ses échanges et interactions qui doivent être sincères et authentiques, et c’est même devenu aujourd’hui les standards de communication sur ces médias. Alors, oui la proximité est une valeur sûre et recherchée aujourd’hui par nos clients, car c’est un gage de qualité de service, de confiance et de relation durable, or elle n’est plus exclusivement physique mais désormais aussi digitale.

A lire aussi : Marketing responsable : Eclatez-vous !

Le marketing d’influence en B2B

Suivant la ligne tracée par le social média, le marketing d’influence, qui consiste à faire parler les infuenceurs – blogueurs, célébrités, experts ; etc. - d’un secteur d’activité sur les produits et services de l’entreprise. Il prend place aux cotés des relations presse en vue de jouer la carte du communautarisme.

Source : e-marketing.fr 

Le commentaire de Sonia Morand :

Si la montée en puissance des réseaux sociaux et des influenceurs nous oblige à repenser notre façon de communiquer, et notamment à les intégrer dans nos stratégies de communication, il ne faut pas en oublier l’honnêteté et l’éthique de la vente, et ne pas confondre influence et audience juste pour créer le buzz.

La relation humaine H2H (human to human) fut, est et restera toujours au cœur de la relation commerciale, que ce soit en face à face, au téléphone ou sur les réseaux sociaux, et notamment en B2B. Et c’est selon moi ce qui fait souvent la différence, au sens positif comme au sens négatif, donc le choix d’un bon influenceur comme ambassadeur de la marque et prescripteur n’est pas anodin. Attention pensez-y !

A lire aussi : Les 18 influences du marketing

L’IA va-t-elle remplacer le marketing ?

Devenu omniprésente et enregistrant un développement exponentiel, l’intelligence artificielle est partout, y compris dans le marketing. Si aujourd’hui l’IA répond à l’objectif d’optimiser l’impact du marketing sur le client afin de le pousser à l’achat, demain ce ne seront plus les clients qu’il faudra chercher à séduire, mais leurs assistants personnels. L’IA devra donc convaincre l’IA. Dans ces conditions, que deviendra le marketing ?

Source : L’ADN 

Le commentaire de Sonia Morand :

Si l’intelligence artificielle peut nous aider à mieux travailler, que ce soit pour analyser des milliers de données, automatiser des tâches, ou encore éviter les erreurs, peut-elle vraiment nous cloner et remplacer l’humain ?

A l’instar des assistants virtuels comme Siri ou des chats bots, il existe déjà aujourd’hui de nombreux outils, mais le plus difficile n’est-il pas de leur donner de l’intelligence ?

Alors, selon moi, il est encore un peu tôt pour prédire que l’IA remplacera le marketing, ou le commercial, mais c’est tellement facile de le fantasmer !

A lire aussi : Les 10 grandes tendances de l’Intelligence artificielle appliquées au marketing et au client

AUCUN COMMENTAIRE