Le CDO (Chief Digital Officer) trouve sa place dans l’entreprise, aux cotés du Directeur marketing et du DSI. Confirmation du Forum CMIT 2016, qui pourtant a été l’occasion d’annoncer sa fin proche.

Quelle sera la durée de vie du CDO ?  A peine investit de sa mission, ce dernier voit déjà certains acteurs de la transformation digitale annoncer sa fin proche. Et le plus surprenant, c’est que ce sont les CDO eux-même qui font ce pronostique inattendu…

Comme nous l’avons déjà évoqué - « DSI, marketing, CDO, leur vision du digital » - si l’intérêt est commun, augmenter la rentabilité de l’entreprise, l’approche du digital par les métiers n’est pas la même.

La reconnaissance du CDO

Un temps considéré comme un concurrent potentiel, et déjà présent dans 32 entreprises françaises du CAC40, le CDO (Chief Digital Officer) trouve sa place auprès de la DSI comme du marketing. D’ailleurs, une majorité de CDO sont issus du marketing, ce qui simplifie les contacts.

Si le CDO trouve sa place aux cotés du Directeur marketing, la relation avec le DSI semble en revanche plus difficile, tout du moins pour Jacques Froissant, PDG d’Altaïde, qui face à un public acquis a affirmé « Le CDO est là où le CIO ne comprend rien ! ».

La fin du CDO… approche

Le degrés de maturité des entreprises est variable, mais l’adhésion au digital est incontournable. « Tout le monde a compris qu'il faut intégrer le digital, mais seulement 20 % des entreprises l’intègrent réellement, confirme Jacques Froissant. C’est le problème de la culture du digital et de la remise en cause de l'entreprise ».

C’est ce que nous a confirmé Clément Courvoisier, CDO du Groupe Les Echos : « Le Directeur marketing de demain devra maitriser le digital ou ne sera pas. (...) Nous évoluons vers l’intégration naturelle du digital, et vers la connaissance de ce qu’il faut faire. C’est pourquoi le CDO va disparaître ».

Résumons : le CDO est indispensable pour accompagner la transformation digitale de l'entreprise, et palier aux insuffisances des équipes en place. Mais le digital étant rapidement amené se diluer dans l'entreprise et ses métiers, il sera alors temps de supprimer le poste de CDO !

Image d'entête 80799969 @ iStock INueng

AUCUN COMMENTAIRE