Aaron Levie appartient à cette génération de startupeurs visionnaires qui ont créé le monde de l’après bulle internet. Fondateur de Box, une solution professionnelle de stockage et partage des données dans le cloud, dont il est encore le CEO ce qui est rare sur la Silicon Valley, il a partagé avec nous sa vision du devenir du numérique à l’occasion de Box World qui vient de se tenir à Londres.

Pourquoi est-il si difficile de devenir digital ?

Aaron-Levie-2Pour Aaron Levie, toutes les entreprises essaient de devenir numériques, mais les règles ont changé.   Beaucoup d’entreprises concentrent leur énergie sur le développent des applications et sur la digitalisation des processus qui sont derrières. Mais le patron de Box avance une autre vision…

Il complète les applications de l’expérience et des business models numériques pour adopter les ’digital operating models’. Là où nombre d’entreprises raisonnent encore stockage et partage de fichier, son approche est celle des usages au service du client. La stratégie de Box est de permettre non plus de stocker des données dans le cloud, mais de travailler en temps réel, à tout moment et n’importe où.

Rien de bien neuf, c’est le credo de la mobilité, me direz-vous. Certes, mais la proposition d’Aaron Levie est que pour opérer comme une entreprise digitale, celle-ci doit pouvoir profiter du meilleur des deux mondes, le service de la donnée et le cloud. C’est pourquoi Box se présente aujourd’hui comme une place unique de ‘Cloud Content Management’. « Nous voulons être le lieu où la donnée est sécurisée, contrôlée et managée ». Une alternative à la gestion de contenu, dans le cloud...

Le chantier de la GDPR

P1000584Interpellé sur la GDPR, Aaron Levie confirme tout d’abord que la sécurité est « de plus en plus compliquée ». Un phénomène accentué par la régulation que tout DSI doit prendre en compte. « Notre challenge est de comprendre ce que l’Europe recherche en matière de standards. Notre réponse repose dans les certifications, qui sont facile à obtenir si votre ligne de conduite est sous contrôle. Compliant GDPR, Box l’est d’avance… ».

Et le cloud ? « Aujourd’hui, la majorité des innovations viennent du cloud, dont la sécurité. Si l’innovation est interne, elle est non compétitive. Maintenir et gérer la sécurité dans le cloud dépasse le 'on premise' ».

Autour de la donnée, Box entend donc se transformer en plateforme pour se connecter instantanément, communiquer et partager au travers d’applications simples (qui cachent la complexité) reposant sur la confiance, la sécurité et l’expérience utilisateur. Et accompagner la prise de décision ‘data driven’ via des process intelligents pilotés par l’Intelligence Artificielle. Mais là, nous allons peut-être un peu vite, même si Box y travaille.

Vaste programme, qui se termine par un « il est temps de changer... ».

Aaron Levie, entrepreneur de l’année

tumblr_mxphyrErqk1rpa0j0o1_1280Aaron Levie, lui, ne change pas. L’homme à l’allure juvénile est toujours monté sur une pile de 100.000 volts, hyperactif. Sa vision est partagée par son écosystème, et en avance sur ses concurrents, en particulier face à un Microsoft qui a su préserver sa place sur le poste de travail en imposant Office 365, mais rate encore le coche avec OneDrive. Ce qui laisse - pour combien de temps encore ? - un véritable boulevard à des acteurs comme Box qui ont conservé leur esprit ‘lean’, c’est à dire d’être d'abord à l’écoute de leurs clients et réactifs à leurs demandes.

Ce n’est pas pour rien qu’Aaron Levie a été élu – en 2013, déjà ! - Entrepreneur de l’année par le magazine Inc.

AUCUN COMMENTAIRE