Avec le cloud et la mobilité, nous sommes entrés dans un monde où la technologie s’efface au profit des Apps et des services. Aujourd’hui, toutes les entreprises doivent s’impliquer dans le développement de ces services. Voici 7 conseils pour optimiser cette démarche culturelle vers la haute performance, qui passe par DevOps et l’ALM (Application Lifecycle Mangement).

Construire une culture de la performance dans les technologies s’impose pour transformer les équipes, accompagner les changements, rechercher l’innovation, et augmenter la rentabilité dans le développement des applications. Nous vous proposons 7 conseils pour créer cette culture.

Commencer par l'automatisation

Les processus manuels sont lents, plein d'erreurs, et représentent des goulets d'étranglement. Une culture de la haute performance du développement repose d’abord sur l'automatisation de ces processus. L’automatisation fournit une précision à travers le pipeline, renforce la confiance dans la qualité de l'application, et encourage un déploiement plus rapide. Elle prépare et facilite également le passage vers les nouveaux outils de développement et de l’indispensable gestion du cycle de vie des produits.

Optimiser la vitesse de développement logiciel

Ce qui sur le marché aujourd’hui fait la différence entre les gagnants et les perdants, ce n’est pas la rapidité de développement des applications qui accompagnent les produits et les services, c’est le temps nécessaire pour avoir une idée, la transformer en une application, et atteindre les clients. Le temps de développement n’est donc qu’une composante de ce cycle. Cependant, les processus de développement les plus complexes peuvent bénéficier d'itérations rapides, qui vont permettre de réduire les temps de développement et de déploiement. Et de garder des équipes agiles et prêtes à s’adapter aux exigences toujours changeantes des clients d'aujourd'hui.

Passer à DevOps

Si le ‘time-to-market’ est une priorité pour le développement de vos services, la méthode classique en cascade risque fort de vous ralentir. En particulier, attendre jusqu'à ce que le code soit complet pour le tester vous coûtera cher, et le retard imposé par la découverte des bugs rend leur réparation plus coûteuse. En outre, si les développeurs se concentrent uniquement sur la construction de fonctionnalités de pointe, et ignorent la qualité et la fiabilité, vous devez vous préparer à rencontrer des problèmes graves après le lancement. C’est pourquoi vous avez besoin d'une approche de développement moderne comme DevOps, qui permet de profiter des avantages de l’automatisation des builds, des tests, et du déploiement.

Faire des rejets plus rapide et plus léger

Dans le passé, les applications étaient publiées et mises à jour chaque trimestre. Aujourd'hui, les entreprises web comme Google ou Facebook libèrent leurs applications des centaines de fois par jour, et au moins deux fois par semaine sur mobile. La libération fréquentes de petites et légères mises à jour est le chemin à parcourir pour les applications. Dans les méthodologies agiles traditionnelles, les équipes de développement travaillaient dans des sprints bi-hebdomadaires. Avec DevOps, les sprints ont été réduits à des cycles continus de collaboration, intégration et prestation continues devenant la norme. A la condition cependant de disposer d’outils adaptés, qui supportent les environnements de développement et de monitoring jusqu’à l’open source, afin d’être capables de suivre le cycle de vie des applications, les plateformes d’ALM (Application Lifecycle Management).

Monitorer

L’adoption d’une solution de surveillance permet d’obtenir une meilleure visibilité à travers le pipeline. Toutefois, la clé est de ne pas se laisser emporter par des outils, mais d'établir un processus de surveillance qui sépare le signal du bruit. Pour changer la culture dans votre organisation, vous avez besoin de quantifier et de suivre la performance. Et vous assurer que la bonne personne est alertée au bon moment est critique pour la gestion des incidents. C’est le but du monitoring DevOps.

Systèmes intégrés pour une meilleure collaboration

La collaboration dans l'équipe est essentielle lors de la construction d'une culture de la technologie de haute performance. Pour permettre une plus grande collaboration, vous devez intégrer les principaux outils que chaque équipe utilise. DevOps nécessite une meilleure collaboration entre les développeurs, les équipes d'assurance qualité, et les équipes informatiques. Par l'intégration des systèmes, dans une plateforme d’ALM en particulier, vous obtenez une amélioration des services, des capacités de monitoring facilitées, pas de commutation entre les applications, et moins de pannes et plus courtes.

Apprendre des échecs

L’échec devrait trouver sa place lorsque l’on encourage la culture. Comme les builds et les rejets deviennent plus fréquents, les risques d'échecs sont plus élevés. Cependant, parce que vous poussez les mises à jour incrémentielles pour les utilisateurs, vous pouvez annuler les mises à jour qui causent des échecs. En outre, un système de monitoring vous permet de mieux résoudre et plus rapidement les problèmes, tout en apprenant davantage des échecs. Et l‘ALM assure le suivi de l’ensemble des composantes dans leur cycle de vie, dans le projet, avant et après…

La culture est essentielle pour assurer une transition en douceur vers DevOps. La mise en application de ces conseils et l’adoption d’une plateforme d’ALM vous aideront à développer la culture et la cohésion nécessaire pour créer les applications et les services innovants de demain.

Image d’entête 509932820 @ iStock 31moonlight31

AUCUN COMMENTAIRE