Le monde de l’entreprenariat est entré dans l’ère du numérique, même s’il reste encore de nombreuses entreprises qui s’entêtent à utiliser les systèmes d’information de la vieille école. Pourtant, les bénéfices offerts par le digital sont considérables, surtout en ce qui concerne la productivité. Mais l’intégration de ces nouvelles technologies ne se fait pas du jour au lendemain, 3 étapes sont à suivre pour démarrer ce processus.

1La simplification du processus d’organisation

Actuellement, nombre d’entreprises mettent en place de lourds workflows. Ces procédés peuvent être raccourcis en utilisant un système informatique de nouvelle génération. La mise en place d’un cloud, en paticulier, réduit considérablement les longues heures perdues lors des acquisitions et des transferts de matériels au sein de l’équipe. En effet, avec un long processus, le remplacement des équipements au sein d’un département, par exemple, peut prendre plusieurs jours, voir une semaine entière. Cela affectera bien évidemment la productivité de la cellule concernée. Ainsi, revisitez les processus de travail au sein de votre entreprise. Notez dans quelles tâches ou dans quels domaines l’intervention humaine est indispensable. Supprimez les échelons qui pourraient ralentir la productivité de l’entreprise ou qui empêchent son bon fonctionnement.

2La restructuration

Cette étape ne nécessite en aucun cas la création d’une nouvelle équipe ou d’un nouveau département. Il s’agit de concentrer le personnel déjà en place selon les compétences et l’aptitude de chacun. Ainsi, en maîtrisant ce domaine, l’équipe technique sera plus productive. Une restructuration permet un système de gestion plus flexible et attribue en même temps un rôle plus important dans la production de l’entreprise. Les bénéfices qui en résultent sont multiples, entre autres un personnel polyvalent capable de travailler dans plusieurs domaines.

3Le streamline

Après avoir simplifié votre processus d’organisation, déterminez vos objectifs ainsi que les moyens qui devraient être déployés. Mais le grand défi qui se présente à l’entreprise est de connaître ce qu’il faut faire et ce qu’il faut éviter pour atteindre le but fixé. L’utilisation du concept MVP (Minimale Viable Product) et du PoC (Proof of Concept) vous sera utile dans ce cas. Image d’entête 495748525 @ iStock karnorf

AUCUN COMMENTAIRE