La course à l’avantage concurrentiel pousse l’industrie, comme toutes les entreprises, à se tourner vers les technologies pour accompagner sa transformation.

Il en est de l’-industrie comme de nombreux autres domaines de l’entreprise : les clients sont en train  de changer les règles du jeu et la technologie est au cœur de ces changements, qui apporte son lot d’opportunités.

Alors, évidemment, lorsqu’il s’agit d’augmenter la vitesse (time to market) tout en diminuant le coût de la livraison (réduction des coûts), tout le monde envisage d’embrasser des domaines technologiques qui sont fortement médiatisés, comme la robotique, la réalité virtuelle et augmentée, l'impression 3-D, et l'intelligence artificielle (AI).

Ces domaines sont porteurs de l'ouverture d'importantes zones d'opportunité. Mais avant de s’y précipiter, quelques autres déjà engagés se montrent particulièrement prometteurs pour l’industrie :

1Le machine learning

Le machine learning - que nous pourrions présenter comme la capacité des outils technologiques à l’autoapprentissage, ce qui en réalité se résume à la multiplication des expériences pour disposer d’une base de comparaison et accompagner la prise de décision - a la capacité d'améliorer un large éventail d'applications, en particulier celles impliquant la classification, la prévision, la détection d'anomalies, et la personnalisation de la réponse.

2Blockchain

Les fondations construites autour de la crypto-monnaie Bitcoin qui s’autorégule, sans passer par les modérateurs ni supporter de gouvernance externe, forment une plateforme encore au stade précoce, mais dont l’attraction considérable. Une base données distribuée en blocs de transactions offre d’énormes implications, non seulement pour le secteur des services financiers, mais potentiellement pour beaucoup d'autres domaines.

3La transformation numérique

La transformation digitale ouvre de nouveaux marchés, et crée des écosystèmes qui se prolongent souvent dans de multiples secteurs. C’est le cas des véhicules connecté et autonomes, de l’e-médecine, des FinTech, du retail, et smart cities, qui tous sont impliqués dans la connectivité, la croissance du stockage des données et de la bande passante. Sans oublier les progrès dans les technologies cognitives, et l’analyse de données de plus en plus sophistiquées. L'émergence de l’Internet des Objets (IoT) ne fait également que commencer à révéler sa promesse.

4Le cloud computing

Même si elle est largement médiatisée, l’adoption cloud n’en est qu’à ses débuts. De nouveaux modèles ‘as-a-service’ reposant sur la consommation à l’utilisation sont susceptibles d'émerger. Cette évolution donne aux entreprises de taille moyenne un accès à des capacités sophistiquées jusqu’ici disponibles uniquement aux grandes multinationales, créant un cercle vertueux de demande pour plus de produits et de services.

5Cybersécurité

La cybersécurité des produits et services est un autre domaine à qui est prédit un brillant avenir, en particulier pour des offres reposant principalement dans le cloud afin d’offrir à l’industrie la capacité de sécuriser les environnements des entreprises.

La question des talents…

Si la transformation digitale des entreprises est un incontournable, elle se révèle également complexe, surtout pour les entreprises moyennes bien mal servies par le marché. La transformation en entreprise technologique est complexe et les solutions numériques nécessaires ne sont pas facilement livrées.

Au contraire, les solutions sont des combinaisons de matériel, logiciel, réseau, stockage de données, analyse et technologies cognitives, etc. La complexité nécessite une expertise approfondie dans un large éventail de domaines.

Ce phénomène peut avoir des effets positifs. Il provoque une vague historique de collaboration entre les différents secteurs, tels que la technologie et l'automobile. Ou alors il invite à des stratégies de partenariat pour faire avancer des domaines particuliers. La pluridisciplinarité n’est pas nouvelle, elle est souvent désavantagée par des réactions de concurrence qui limitent l’agilité des projets. C’est ce qui pousse souvent les industries que se consolident à se concentrer sur ce qu’elles font de lieux, et à jeter le reste !

C’est pourquoi l’un des principaux facteurs de succès c’est d’adopter une stratégie offensive dans la guerre des talents, afin de réunir les compétences nécessaires sous une direction impliquée au plus haut. C’est également d’accepter les changements d’une consommation flexible as-a-Service. Et de maintenir un rythme concurrentiel à l’innovation. Le digital aidera quant à lui à gérer et encaisser le rythme des changements.

Image d’entête 511390546 @ iStock Andrew_Rybalko

AUCUN COMMENTAIRE