La sécurisation et la privatisation des données, ainsi que les systèmes exécutés sur le Cloud sont considérés comme prioritaires chez la plupart des professionnels de l’informatique. Leur seconde préoccupation concerne la perte de contrôle des données.

Les accès non autorisés, les logiciels malveillants et les DDoS constituent une menace pour la protection des données. 660 professionnels de l’informatique, de la technologie, des soins de santé, des gouvernements, de la finance, de la fabrication et d'autres industries sur la sécurité dans le Cloud ont livré leurs avis lors du sondage intitulé « Netwrix 2nd Annual Cloud Security Survey ». Cette enquête était surtout axée sur la volonté des entreprises d’acquérir des moyens qui optimisent la sécurisation des données par le biais de la technologie.

Les résultats du sondage en chiffre

70% des professionnels en informatique, contre 63% en 2015, avancent que la sécurisation et la privatisation des données constituent leur centre de préoccupation.

Les menaces sur la sécurisation des données concernent :

  • 60% - des accès non autorisés
  • 37% - des logiciels malveillants
  • 34% - DDoS

Les inquiétudes concernant les données persistent

53% des professionnels de l'informatique affirment que la perte de contrôle sur les données est leur deuxième préoccupation.

L’option Cloud hybride

  • 55% considère favorablement la mise en place d’une plateforme de Cloud hybride
  • 40% des usagers du Cloud ont déjà instauré cette plateforme. Ce qui leur permet d’équilibrer les couts entre les bénéfices de l’entreprise et la sécurisation de données.
  • 21% des professionnels de l’informatique utilisent le Cloud public
  • 9% seulement envisagent de recourir aux services de cette plateforme

Les obstacles les plus courants à l'adoption du cloud restent cependant classiques

  • 56% - Insuffisance des mécanismes de sécurité
  • 54% - Couts élevés, avec peu de choix
  • 39% - manque de garantie de conformité

Modèle de Cloud SaaS

  • 73% des professionnels de l'informatique l’utilisent
  • 50% envisagent de l’utiliser

Modèle Cloud IaaS

  • 34 % des professionnels de l'informatique l’utilisent
  • 41 % envisagent de l’utiliser

Les systèmes de sécurité mis en place par les fournisseurs de Cloud ne suffisent pas

« Ce sondage a démontré que malgré les efforts des fournisseurs de Cloud pour protéger les data, la majorité des professionnels de l'informatique ne sont toujours pas convaincus que la technologie est suffisamment sûre », affirme Alex Vovk, CEO et cofondateur de Netwrix.

De plus, le Cloud Computing est susceptible d’être sujet d’attaques sophistiquées menées par les hackers. Cela pousse les entreprises à opter pour une plateforme de sécurisation de Cloud hybride. Par conséquent, l’intérêt des entreprises pour les services du Cloud public a connu une chute sensible.

Par contre, 44% des utilisateurs pensent que les fournisseurs de Cloud offrent des systèmes de sécurités adéquats. 41% ont déclaré que la sécurité de leurs données et de leurs infrastructures informatiques s'améliorait en raison de l'adoption de ce concept.

Des solutions de sécurité avancées et une vision intégrée des activités sur le Cloud et en interne accroitront la responsabilité des utilisateurs. Cela permettra en même temps de détecter plus rapidement les menaces intérieures et d'éviter l'exfiltration des données, réduisant ainsi les dommages causés par des actions d'utilisateurs non autorisés ou incorrects.

Image d’entête 519183678 @ iStock Varijanta

AUCUN COMMENTAIRE