Après la France, voici que l’Italie engage également des poursuites contre les grandes firmes. Samsung et Apple font l’objet d’une enquête ouverte par l’autorité garante de la concurrence italienne, AGCM. Elle se base sur un soupçon d’obsolescence programmée. « Une politique commerciale générale visant à exploiter les carences de certains composants pour réduire dans le temps les prestations de leurs produits afin d’inciter les consommateurs à acheter de nouvelles versions » selon la déclaration de l’AGCM le 18 janvier.

Cette enquête a été déclenchée suite à plusieurs plaintes des consommateurs et surtout concernant les mises à jour qui n’ont pas été expliquées en détail. Rappelons qu’en France, une requête sur le même sujet a déjà été déposée le 5 janvier dernier contre Apple. Samsung quant à elle est accusée en France par deux ONG d’employer des enfants avec des conditions de travail indignes des salariés en Chine. Une accusation qui a été vivement démentie par Samsung.

#Samsung et #Apple : sous le coup d’une enquête en Italie pour obsolescence programmée Click to Tweet
À lire aussi Galaxy S6, la riposte de Samsung en mode copie de l’iPhone 6

AUCUN COMMENTAIRE