Durant son passage à l’antenne de France Inter le samedi 13 janvier dernier, Laurent Solly, le directeur général pour la France et l’Europe de Facebook, a annoncé qu’à partir de 2018, ce réseau social va déclarer tous ses impôts en France. A noter que pour le moment, Facebook effectue ses déclarations fiscales en Irlande. Bruno Le Maire et son équipe reste cependant sur leurs gardes en annonçant que « Cela va dans le bon sens. Mais on ne sait pas si cela concerne tout leur chiffre d’affaires pour la France, ou les seuls contrats publicitaires ».

La question qui se pose est donc : quid des autres GAFA qui optent aussi pour l’optimisation fiscale ? Rappelons que Google a payé 6.7 millions d’euros d’impôts sur les sociétés installées en France en 2015 avec des revenus d’un montant de 1.7 milliard d’euros. Pour Amazon, avec 1 milliard d’euros de revenus, le spécialiste en vente en ligne s’est acquitté de 5.8 millions d’euros à titre d’impôts en 2014. Mais Bercy a d’autres projets de taxes en vue tels que la taxe sur les données personnelles récoltées, ou encore la taxe d’égalisation. Pour sa part, l’OCDE projette de présenter un dispositif de taxation de l’économie numérique au mois d’avril 2018, suite à une demande du G20.

#Facebook s’acquittera de tous ses impôts en France à partir de 2018 Click to Tweet
À lire aussi Le Top 10 de Google Play Store est squatté par 6 apps Facebook

AUCUN COMMENTAIRE